AAPPMA La Gaule Louronnaise (65)

Recapitulatif des travaux 2020 voir en fin du document

2020 une année particulière

Dès le début d’année l’arrivée de l’épidémie de COVID laissait planner une forte inquiétude, quand au bon déroulement de la saison.

L’assemblée générale de l’AAPPMA, habituellement organisée la veille de l’ouverture, a d’abord été reportée, puis finalement annulée pour éviter les risques de contamination.

L’ouverture de la pêche à toute fois pu avoir lieu et l’alevinage réalisé. La fréquentation de cette journée a été en légère baisse mais très correcte.

Et dès la semaine suivante « le confinement » avec interdiction de pratiquer le loisir pêche. Deux longs mois de privation, avec aussi des conséquences pour l’AAPPMA, financières surtout et de gestion également.

Côté financier la vente des cartes à connu une baisse de 10% liée surtout à la diminution de la vente des cartes saison et liée aussi à la pêche fermée pendant les week-ends fériés du printemps. La bonne fréquentation de l’été n’a pas suffi à récupérer ces manques à gagner, mais a permis de limiter les pertes. Le décalage des lâchers de poissons du fait du confinement a eu aussi un impact significatif sur le poste alimentation de la pisciculture. Toutes les manifestations de la saison dont les concours de pêche ont été annulées. Au final les pertes sont de l’ordre de 10 000€.

Côté gestion l’impossibilité de se retrouver pendant le confinement a perturbé la gestion de la pisciculture, en particulier le déplacement prévu des poissons, pour éviter de surcharger les bassins, les poissons grossissants ceux-ci sont déplacés vers les bassins qui se libèrent du fait des lâchers. L’impact s’est poursuivi tout au long de la saison, lié à la limitation du nombre de bénévoles sollicités pour les lâchers et les travaux.

Les opérations planifiées pour 2020 ont toutefois pu se réaliser :

-          Installation sur les véhicules de compresseur d’air pour remplacer l’utilisation des bouteilles d’oxygène, très couteuse. Amortissement prévu en deux ans.

-          Rajout de gravier roulé 20-40 dans le bassin d’élevage des alevins, le but étant de colmater les trous sous les bajoyers ou des poissons de plus grosse taille peuvent se cacher et ensuite venir réaliser de la prédation sur les alevins. 45 tonnes de graviers ont été mise en place dans ce bassin.

-          Création d’un petit seuil au niveau de la prise d’eau principale de la pisciculture, afin de pouvoir réguler le débit dans les bassins de 1 à 6 et mise en place d’une drome pour dévier les feuilles avant qu’elles n’aillent contre les grilles d’eau de la prise d’eau et facilitent la maintenance.

Le projet d’aménagement de caches à poissons lancé depuis 2017, s’est également concrétisé cet automne et vous sera présenté en fin de réunion. Le coût de cette opération est de 32500 €, subventionné à hauteur de 70% (Maximum financement public). Le plan de financement était : 30% Conseil Départemental, 30% Agence de l’Eau, 10% PETR, le reste à charge pour l’AAPPMA s’élève à : 9750 €. La fédération départementale a aidé l’AAPPMA à hauteur de 1500 €. En 2021 l’AAPPMA déposera un dossier pour obtenir une participation de XXXX dans le cadre de ce projet réalisé.

 

En espérant que 2021 soit une année plus classique.

l'année en photos.pdf